Home > Artisanat > MDFDE : Noël 2013 : Acheter des jouets français pour vos enfants est un gage de santé

 

Si cette année encore à travers l’Hexagone et aux DOM-TOM, les parents et grands-parents de jeunes enfants hésitaient entre leur offrir de beaux jouets français, des jeux éducatifs, d’adorables poupées SMOBY « made in Jura » et d’autres fabricants français, ou plutôt des jouets fabriqués à l’étranger, en Chine en particulier…

Alerte à la population :

200 000 poupées nocives « made in China », des jouets toxiques contenant de fortes quantités de phtalates, ces substances chimiques bien connues pour leurs effets néfastes sur la santé, soit un total de 10 cargaisons estimées à environ $500,000, ont été fort heureusement découvertes cette semaine et immédiatement confisquées dans les ports de Chicago; Dallas; Los Angeles; Norfolk, Virginia; Memphis, Tennessee; Newark, New Jersey; Portland, Oregon; et Savannah, Georgia, par les autorités portuaires américaines; et ce, après la spectaculaire saisie, le mois dernier dans le Val-d’Oise, de 20 tonnes de jouets contaminés chinois (bravo Mesdames et Messieurs les douaniers français).

Moralité : Acheter des jouets « made in France » est non seulement un devoir patriotique pour aider le MRP à réindustrialiser la France, mais c’est protéger en priorité la santé de nos enfants et petits-enfants, de nos chers bébés toujours prêts à porter leurs jouets à la bouche… Examinons donc toujours de très près les étiquettes de fabrication/provenance du produit avant d’acheter quoi que ce soit car ce grave problème d’intoxication cutanée n’est pas limité aux jouets…

Elisabeth Jenssen

Petit rappel :

Arnaud Montebourg salue le « patriotisme économique » de Smoby

Arnaud Montebourg était accompagné de Francis Vuibert, le préfet du Jura, Christophe Perny, président PS du conseil général, et Jacques Pélissard, député-maire UMP de Lons (©f3fc)

 
Arnaud Montebourg était dans le Jura aujourd’hui. D’ordinaire au chevet des entreprises qui vont mal, le ministre du Redressement productif a visité une entreprise qui va bien, l’usine Smoby d’Arinthod. Le fabricant de jouets a relocalisé en France une partie de sa production. Arnaud Montebourg a tenu à remercier « au nom du gouvernement », les dirigeants de l’entreprise et ses actionnaires. (…)
 

http://www.smoby.com/

200,000 Chinese toy dolls deemed dangerous, seized at U.S. ports

By CNN Staff November 19, 2013 — Updated 2142 GMT (0542 HKT)

U.S. authorities have seized more than 200,000 toy dolls from China, saying they contain high levels of phthalates, a group of banned chemical compounds. U.S. authorities have seized more than 200,000 toy dolls from China, saying they contain high levels of phthalates, a group of banned chemical compounds.
Phthalates are used to make materials softer and more pliable. Congress has banned the chemical in children's toys. Phthalates are used to make materials softer and more pliable. Congress has banned the chemical in children’s toys.
A total of 10 shipments, valued at nearly $500,000, were seized at the ports of eight U.S. cities, authorities said. A total of 10 shipments, valued at nearly $500,000, were seized at the ports of eight U.S. cities, authorities said.
The U.S. Commercial Targeting and Analysis Center began targeting the shipments in April because they threatened children's safety, authorities said. The U.S. Commercial Targeting and Analysis Center began targeting the shipments in April because they threatened children’s safety, authorities said.
U.S. agencies have been targeting dangerous imports at several major ports through the use of a risk management system. Those efforts resulted in the seizure of more than 1.1 million unsafe products in the last fiscal year, authorities said. U.S. agencies have been targeting dangerous imports at several major ports through the use of a risk management system. Those efforts resulted in the seizure of more than 1.1 million unsafe products in the last fiscal year, authorities said.
 

(CNN)More than 200,000 dolls from China, apparently shipped for holiday gift-giving, won’t be going to any American children because U.S. authorities seized the shipments and alleged the toys contained banned chemical compounds, officials said Tuesday.

The toys contained high levels of phthalates, which are chemical plasticizers used to make materials softer and more pliable, authorities said. Congress has banned the chemical in children’s toys.

The U.S. Commercial Targeting and Analysis Center began targeting the shipments in April because they threatened children’s safety, authorities said.

« Using advanced technology to track certain shipments before they reach our shores is helping CPSC better protect America’s consumers, » Consumer Product Safety Commission Chairman Inez Tenenbaum said in a statement.

U.S. authorities didn’t identify the manufacturer of the toys Tuesday.

A total of 10 shipments valued at almost $500,000 were seized at the ports of Chicago; Dallas; Los Angeles; Norfolk, Virginia; Memphis, Tennessee; Newark, New Jersey; Portland, Oregon; and Savannah, Georgia, authorities said.

Tenenbaum said her agency and the U.S. Customs and Border Protection have been targeting dangerous imports at several major ports through the use of a risk management system. Those efforts resulted in the seizure of more than 1.1 million unsafe products last fiscal year, authorities said. At the same time, the system also allows « for faster processing of compliant products, » she said.

« Expanding our port surveillance program is key to preventing injuries and achieving our long-term vision, » Tenenbaum said.

The U.S. toy industry lauded the seizure of the dangerous Chinese-made merchandise.

« The Toy Industry Association commends CBP and CPSC for their diligence and hard work at the ports to ensure that products violating strict federal safety laws never reach consumers, » Ed Desmond, the group’s executive vice president of external affairs, said in a statement.

Link: http://edition.cnn.com/2013/11/19/us/chinese-toys-seized/index.html?hpt=hp_c5

Val-d’Oise : saisie record de jouets

Par Frédéric Frangeul avec Ariane LavrilleuxPublié le 24 octobre 2013 à 19h27Mis à jour le 25 octobre 2013 à 10h49
Plus de 20 tonnes de jouets saisies
 
© Europe 1 – Ariane Lavrilleux
 

Non conformes et présentant des risques pour les enfants, 20 tonnes de jouets ont été saisies jeudi dans un entrepôt.

Une saisie record. C’est la saisie de jouets la plus importante de l’année. Les douanes ont mis la main jeudi, dans un entrepôt du Val-d’Oise, sur 20 tonnes de jouets chinois ne respectant pas les normes européennes. Ces jouets, arrivés en France après une escale en Belgique, s’apprêtaient à garnir les rayons des magasins à l‘approche de Noël.

20.000 à 30.000 euros à la revente. Au total, plus de 23.000 jouets ont été saisis lors de cette opération menée conjointement par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) et par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Parmi les jouets saisis figurent notamment des peluches, des ballons, des pistolets laser ou des voitures électriques qui étaient destinées à une société basée à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. A la vente, ils auraient rapporté entre 20.000 et 30.000 euros, selon une estimation des douanes.

Val-d'Oise : saisie record de jouets
 
© Europe 1 – Ariane Lavrilleux
 

Des jouets dangereux. Retrouvés dans des cartons portant la mention « made in china », les jouets saisis jeudi comportent un réel danger pour les enfants. C’est le cas par exemple d’un lapin orange fluorescent dont les yeux sont à peine collés. « Dans ce lapin, les yeux ou les oreilles peuvent s’enlever trop facilement », explique Bruno Collin, responsable des douanes. « Normalement, ils ne doivent pas pouvoir se détacher pour que les enfants ne puissent pas les avaler », précise-t-il au micro d’Europe 1. « Il n’y pas non plus de protection pour les piles. Elles sont en accès libre, ce qui est interdit. Si vous mettez des piles et qu’un feu se déclenche, le jouet peut s’embraser très facilement et dégager des produits toxiques », poursuit le douanier.

Val-d'Oise : saisie record de jouets
 
© Europe 1 – Ariane Lavrilleux
 

Des substances cancérigènes. Les produits chimiques dangereux sont par ailleurs présents dans de nombreux jouets en plastiques. C’est la cas de cochons roses, à l’aspect inoffensif, dont l’agent de répression des fraudes Séverine Dubus a déballé tout un carton. « Ils émettent du bruit et ont l’aspect de gadgets. Mais par l’odeur, on peut suspecter la présence de phtalates, des substances chimiques qui sont cancérigènes, explique-t-elle au micro d’Europe 1. « On va les envoyer au laboratoire pour les faire analyser ». Ces jouets, qui seront immobilisés le temps des analyses, seront ensuite détruits. Pour éviter d’attiser toute convoitise, à deux mois de Noël.

Liens : http://www.europe1.fr/Faits-divers/Val-d-Oise-saisie-record-de-jouets-1686469/

http://liberons-barbie.peuples-solidaires.org/?http://form.dolist.net/o/?s=11A9-51a0-20B5-4da2efc3-955

 

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*