Home > Actualités > MDFDE/France: Kudos to Pascal Morand for his Leadership in Haute Couture! #COP21 #MDFDEFriendshipMerciTrain70
Exxx-Pascalmorand-1
https://fashionunited.fr/actualite/people/pascal-morand-nouveau-pre-sident-exe-cutif-de-la-fe-de-ration-franc-aise-de-la-couture/2015120810267

 

Latest:

1er juillet 2017 : La Chambre Syndicale se choisit un nouveau nomL’heure est arrivée : l’instance dirigeante de la mode en France, familièrement appelée Chambre Syndicale, change de nom. À partir de ce jeudi, elle s’appellera désormais Fédération de la Haute Couture et de la Mode (FHCM), comme l’avait annoncé l’organisme en février dernier.

La Chambre Syndicale organise les défilés de la Fashion Week parisienne (ici Jean Paul Gaultier). – © PixelFormula

 

« Ce nouveau nom met l’accent sur la Haute Couture, une singularité française qui représente la mode sous ses aspects les plus créatifs. Il fait la part belle à la création et à l’innovation, au savoir-faire sous toutes ses facettes, à l’art et à la technologie », explique Pascal Morand, président exécutif de l’organisation depuis 2016.

Liens : http://fr.fashionnetwork.com/news/La-Chambre-Syndicale-se-choisit-un-nouveau-nom,844931.html#.WVamhennrv8

http://www.modeaparis.com/1/la-federation/

http://www.modeaparis.com/2/federation/Historical-background-and

http://fhcm.paris/fr/

La Haute Couture prépare sa saison la plus chargée depuis des décennies

Il faut voir la haute couture comme un pot de miel, un nectar parisien inégalable qui attire inéluctablement les couturiers, les créateurs, les marques et les journalistes sur une période de cinq jours, à partir de samedi. La saison la plus chargée depuis des décennies (lire notre article « Paris et sa haute couture, une destination de plus en plus attractive »)

 

Proenza Schouler automne-hiver 2017 © PixelFormula – © PixelFormula

 

Il y a dix ans, Pierre Bergé prédisait inlassablement la mort de la couture, à mesure qu’une génération de grands noms comme Yves Saint Laurent faisaient leurs adieux à cette scène légendaire. Et pourtant, le calendrier officiel de la Chambre Syndicale, instance dirigeante de la mode française, dresse la liste impressionnante de 37 défilés concentrés sur 120 heures, à un rythme effréné. Sans oublier les presque 20 défilés supplémentaires du « off ». D’après certains calculs, on compte moins de 2 000 clientes de haute couture dans le monde entier, ce qui n’empêche pas les couturiers des quatre coins de la planète de rêver de défiler pendant cette semaine spéciale, expression ultime du raffinement et du bon goût.

Paradoxalement, les deux défilés les plus attendus ne seront pas, techniquement, « couture », mais plutôt prêt-à-porter. Il s’agit des marques Proenza Schouler, chérie des initiés new-yorkais, et de Rodarte, basée à Los Angeles. Deux maisons américaines qui font leur tout premier passage sur la scène parisienne.

Les deux créateurs à la tête de Proenza Schouler, Jack McCollough et Lazaro Hernandez, présenteront leur collection dimanche matin. Juste après, le nouveau site de vente en ligne @24Sevres, dernière trouvaille de LVMH, donnera un cocktail à l’heure du déjeuner pour célébrer le début triomphal de ces messieurs sur le Vieux Continent. Rodarte, sans nul doute la seule grande maison de mode californienne, passera son tour lors de la semaine de la mode à New York et présentera sa collection d’automne 2017 à une sélection d’acheteurs et de journalistes à Paris. En plus de ces deux Américains, trois autres « membres invités » du calendrier officiel présenteront leur collection : Ronald van der Kemp, Azzaro et A.F. Vandevorst.

« Ces invitations provisoires sont approuvées par le comité Haute Couture de la Chambre, après un examen extrêmement rigoureux. Nous avons pris en considération des éléments comme leur recours à des ateliers à très haute qualification et leur niveau de sophistication esthétique. Ces invités feront souffler un vent frais sur la Haute Couture. Ce métier est tout à fait florissant », se réjouit le président exécutif de la Chambre Syndicale, Pascal Morand.

Aucun doute sur l’homme le plus occupé de la semaine; il s’agira de Karl Lagerfeld. Il présentera deux défilés Chanel mardi matin; le second sera suivi de la remise d’une distinction honorifique, le Grand Vermeil de la Ville de Paris, par la maire, Anne Hidalgo; cet échelon, le plus haut des décorations de la Ville, étant accordé à ceux qui ont accompli « des actions remarquables pour la capitale ». Karl Lagerfeld clôturera aussi la saison des grands défilés mercredi soir avec sa collection de fourrures extravagantes dessinée pour Fendi.

Karl Lagerfeld

 

Juste après le show Fendi mercredi, attendez-vous à un embouteillage haute couture à la soirée annuelle de la Chambre Syndicale au Petit Palais. Le lundi précédent, l’invitation à obtenir absolument est celle de l’événement Christian Dior Couturier du Rêve, vernissage de la grande rétrospective qui marque les 70 ans de la maison au Musée des Arts décoratifs, l’un des plus importants musées de mode à Paris, situé dans une aile du palais du Louvre.

Depuis que la Chambre Syndicale a choisi de consacrer le jeudi à la Haute Joaillerie, dont la célébration aura lieu comme chaque année sur la place Vendôme, où règne la plus forte concentration de joailliers de luxe au mode, une clique de petites marques a émerveillé les visiteurs de la haute couture. Huit marques, comprenant Chanel, Dior, Bulgari, Boucheron et Louis Vuitton, présenteront leurs collections. Quant à Chaumet, la maison de joaillerie a décidé de faire l’événement dimanche soir en organisant une « soirée parisienne » dans un lieu tenu secret. Tandis que les jeunes hipsters comme Gaia Repossi – sur laquelle LVMH a décidé d’investir l’an dernier – dévoileront leurs créations au Musée Picasso, rien de moins.

Une grande affluence est aussi attendue à l’inauguration de Maison Chloé et au vernissage de la première exposition de ce nouveau lieu culturel, consacrée à une légende de la photographie de mode et baptisée Femininities Guy Bourdin. D’autre part, on attend encore la révélation du lieu de la fête d’after-show de Ralph & Russo, appelée Beasts & Beauties Ball, titre qui laisse présager bien des choses… Le Norvégien Peter Dundas, ancien créateur star de Pucci et Roberto Cavalli, présentera sa première collection en son nom.

La Couture, avant tout, c’est un certain goût de l’exotisme. Certains en parlent comme des « États-Unis de la mode ». On y trouve Didit Hediprasetyo, fils d’un candidat à la présidentielle indonésienne, Galia Lagav, née en Russie mais installée en Israël, Ewa Minge, de Pologne, Patuna, de Géorgie, Antonio Ortega, du Mexique, Ulyana Sergeenko, de Russie, et pas un mais six Italiens. Le légendaire Armani présentera sa collection couture, Armani Privé, dans son lieu préféré, le Palais de Chaillot. Et, toujours intransigeant sur son sommeil réparateur, le créateur de 82 ans regagnera sa maison en jet privé juste après le défilé.

« Le pouvoir d’attraction de la couture ne s’est jamais atténué. La couture fait partie de l’air du temps, même au-delà de la mode. À l’heure de la révolution digitale, où tout doit être plus efficace, plus rapide, les gens veulent aussi un service personnalisé et un savoir-faire ancestral, qui prennent du temps. Ils partagent ce respect pour les techniques traditionnelles – mises à l’honneur de manière inégalable par la Haute Couture », argumente Pascal Morand.

Liens : http://ch.fashionnetwork.com/news/La-Haute-Couture-prepare-sa-saison-la-plus-chargee-depuis-des-decennies,844522.html#.WVak_-nnrv8

http://www.paris-normandie.fr/loisirs/expositions/une-expo-sur-la-mode-parisienne-a-voir-au-chateau-de-gommerville-DH10063415

http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/15/2594246-un-atelier-dedie-a-la-creation.html

https://strategies.fr/actualites/marques/1067326W/olivier-lapidus-invente-la-maison-de-couture-digitale-.html

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*