Home > Actualités > MDFDE/USA: Lady in Liberty: Sleepless in Seattle: The French-American Way! #MDFDEJeSuisLadyLiberty130 #NPS100
The Alki Statue of Liberty Plaza, Seattle, WA. http://westseattleblog.com/category/alki-statue-of-liberty/ Alki Beach is the site of the landing of the first white settlers in Seattle on a cold, stormy day in November of 1851. Chief Seattle and his tribe greeted them and helped them build their cabin to stave off the cold, wet winter. The Statue of Liberty, a small replica of the original « Liberty Enlightening the World » in New York City, was a gift from Reginald H. Parsons and the Seattle Council of the Boy Scouts of America in 1952. The statue has become such a symbol of liberty and courage that it became a place to mourn, to reflect, and to leave mementos after the terrorist attacks of September 11, 2001. More: https://www.seattle.gov/parks/find/parks/alki-beach-park

 

Latest:

Alki Brick & Plaque Project

 

Alki Liberty Plaza

Alki Liberty Plaza Project

ALKI STATUE OF LIBERTY PLAZA UPDATE

The Alki Community Council would like to thank all those who over the years have contributed through the purchase of engraved bricks and bronze plaques for the Alki Statue of Liberty Plaza.

The Alki Community Council brick and plaque sale continues to be a success. Total orders for engraved bricks and Tribute Plaques have raised $75,505.00. The ACC is allowed to retain a 7% fiscal sponsor fee. In addition, expenses incurred during the sale, office supplies, postage, engraving of the bricks, and casting of the plaques, are paid for by the Council from these funds. The remainder is turned over to Seattle Parks & Recreation where it is placed in a separate maintenance fund to be used for the upkeep of the statue and plaza.

More: https://alkinews.wordpress.com/alki-brick-project/

 

Where in the World is Atelier d’Ichère’s « Lady in Liberty » NOW after making it so « BIG » in New York City last month?

 

The Pacific Northwest? No kidding!!!

 

A . M . A . Z . I . N . G!    E.J.

 

Marquez vos Agendas SEATTLE et PARIS !

 

Goûter avec la Statue de la Liberté

A Bellevue :

Nous invitons toutes les familles à venir admirer la toile collaborative « Statue en Liberté » et à partager un goûter avec les membres de l’Atelier d’Ichère le vendredi 2 décembre de 16h à 18h au Eastside Baha’i Center—Bellevue.

Entrée gratuite

Information : communication@atichere.com

Visites contées en français à Paris

 

Retrouvez la conteuse Sylvie Joseph-Julien au musée du Louvre et au Palais Garnier pour des visites contées parisiennes.

Visites programmées ou sur rendez-vous au tarif de 15 euros par visiteur. Le billet d’entrée aux musées reste à la charge des visiteurs.

Information/Inscription : communication@atichere.com

Calendrier des visites

 

Musée du Louvre

Vendredi 16 et Mercredi 21 décembre : de 17h à 18h / de 19h à 20h

Samedi 17 décembre : de midi à 13h

Palais Garnier

Lundi 19 décembre :  de midi à 13h / de 14h à 15h

Mercredi 21 décembre : de midi à 13h / de 14h à 15h

7 novembre 2016 : Photo de « Lady in Liberty », notre globe-trotteuse devant l’Agence consulaire de France (rattachée au Consulat de France à San Francisco, Calif.) au World Trade Center à Seattle, dans l’État de Washington : Sylvie Joseph-Julien avec Jack Cowan, Consul honoraire.
 

Arrivée dans le Puget Sound

 

La toile collaborative « Statue en Liberté » est bien arrivée à Seattle. Elle fera une tournée dans le Puget Sound avant de s’envoler pour Paris et de revenir à New York où elle devrait être exposée définitivement.

Elle a d’abord été dévoilée à Jack Cowan, Consul honoraire de France à Seattle. Vous pouvez l’admirer devant le World Trade Center sur la photo ci-contre. Elle sera ensuite exposée lors de la soirée organisée par French-American Chamber of Commerce of the Pacific NorthWest le 18 Novembre et dans les écoles ayant participé au projet.

Cette toile collective sera finalement visible de tous, autour d’un goûter au Eastside Baha’i Center de Bellevue le 2 décembre de 14 à 17h. L’équipe de l’Atelier d’Ichère vous attend nombreux pour admirer la toile devenue elle-même un symbole pendant ces jours de commémoration.

http://media.wix.com/ugd/15f8b3_c37be7c9964843afbfe1e142f3bc3a2e.pdf

Statue en Liberté

A New York

Souhaitons un bon anniversaire à la Statue de la Liberté !

Par son histoire et les symboles qu’elle porte la Statue de la Liberté est une icône. Elle est tout à la fois : Emblème de la ville de New York, cadeau du sculpteur français Auguste Bartholdi, prouesse technique de l’époque, témoin de l’arrivée de millions d’immigrants venus peupler les Etats-Unis, porteuse d’un message d’amitié internationale et de paix…

Parce qu’elle reste aujourd’hui, et malgré son âge, un symbole extrêmement fort d’idéaux : liberté, paix, droits de l’homme, je me suis portée volontaire pour participer à cet anniversaire. Nous sommes plusieurs bénévoles aux cotés de l’Atelier d’Ichère, association participant aux festivités commémoratives.

C’est avec beaucoup de plaisir et de fierté, même, que nous exposons et mettons en valeur une grande toile collective représentant la Statue ; celle-ci a été créée par plus de 150 jeunes de 10 pays différents : France, Etats-Unis, Espagne, Russie, Pays-Bas, Chine, Japon, Canada, Maroc, Mexique.

Cette toile internationale « Statue en Liberté » a d’abord été achevée à l’Ecole Internationale de New York et présentée à Messieurs Gilbert de Pusy La Fayette, parrain de l’ensemble du projet #MDFDEJeSuisLadyLiberty130, et Yves Rivaud, directeur de l’EINY.

Ce projet n’a été que l’un parmi les multiples événements programmés dans la Grosse Pomme pour l’ anniversaire de « la Liberté éclairant le monde». On y a vu également quantité de conférences, de célébrations organisées dans divers endroits de la cité les 26, 27 et 28 octobre dernier. La « Statue en Liberté » arrive prochainement à Seattle !

Emmanuelle Hillion

p.8/24 http://media.wix.com/ugd/15f8b3_c37be7c9964843afbfe1e142f3bc3a2e.pdf

 ***********************

Lancement : Le Mag’ fr@ncophone, le magazine francophone du Pacifique Nord Ouest américain 

Abonnez-vous ! Découvrez chaque mois les fabuleux travaux et uniques projets locaux « made in Atelier d’Ichère USA-France. » Que de talents à suivre, d’idées à explorer pour petits et grands ! Tous soudés ! E.J.

Numéro 1 – Septembre 2016

La Statue de la Liberté a 130 ans !

 

La fabuleuse saga de Lady Liberty : si Dame Liberté nous était contée

 

Oyez Oyez bonnes gens ! Français, Américains, Citoyens humanistes du monde entier, c’est désormais officiel : en cette année 2016 doublement historique puisque nous célébrons ce mois-ci le 100ème Anniversaire du National Park Service (NPS), l’agence fédérale américaine créée le 25 août 1916 par le Président Woodrow Wilson, chargée de gérer les parcs, monuments nationaux et autres sites historiques dont la Statue de la Liberté à Liberty Island et Ellis Island et nous soufflerons 28 octobre 2016 les 130 bougies Lady Liberty, notre Grande Dame franco-américaine, symbole universel de la démocratie et de la liberté, accueillant chaque année plus de 4 millions de visiteurs internationaux. Le Mouvement des Français de l’Étranger (MDFDE) French & Francophones Abroad, dédié à la promotion de la culture française à travers le globe, a l’honneur d’organiser les festivités…

En ces temps particulièrement perturbés par l’égoïsme des hommes, les célébrations qui se tiendront les 26-27-28 octobre 2016 entre Paris et New York via notre projet MDFDE/Paris-NYC16 #MDFDEJeSuisLady Liberty130 #NPS100 – soutenu dès janvier 2014 par l’Ambassade de France à Washington D.C., le Consulat de France à New York, la Mission permanente de la France aux Nations Unies, Mr. Frédéric Lefebvre, Député des Français établis hors de France – 1ère Circonscription/Amérique du Nord – incluant une Conférence internationale sur l’American immigration, Tax, Corporate law et l’Entrepreneuriat social via l’Holberton School of Engineering de San Francisco à la New York Law School (NYLS), seront sobres mais particulièrement riches en émotions puisque honorant la mémoire de nos innocentes victimes du terrorisme – ces quinze dernières années – des deux côtés de l’Atlantique ».

Au nom du devoir de mémoire… Pour mieux comprendre l’extraordinaire histoire et le symbolisme de la Statue de la Liberté, figure emblématique de l’Amérique ayant accueilli plus de 12 millions d’immigrants entrés aux États-Unis par la station fédérale d’immigration d’Ellis Island entre 1892 et 1954. Et pour explorer, de sa conception à sa réalisation, ses multiples facettes toujours plus d’actualité aujourd’hui (l’esclavage moderne, l’immigration, les droits de l’homme, les droits des femmes, les droits de vote pour les minorités, la justice sociale, la pauvreté, la faim et soif dans le monde, le gaspillage alimentaire, le réchauffement climatique, les énergies renouvelables, l’architecture, design, transport, la culture et les arts etc…). Ledit projet comprend une Plateforme collaborative Office 365 et un Atelier de dessin/collage numérique « Dessinemoi la Liberté » (2016-2017). Il sera complété par une future exposition en France et aux États-Unis, ouverte aux établissements scolaires (maternelle-lycee) et aux associations culturelles partenaires du MDFDE dont l’Atelier d’Ichère USA-France sous le leadership de sa dynamique directrice-fondatrice, Sylvie Joseph-Julien, notre Directrice Exécutive artistique MDFDE/Seattle.

La longue Histoire de la Statue de la Liberté, peu connue du grand public, est d’autant plus fascinante qu’elle est basée sur de simples et nobles convictions.

Une grande amitié franco-américaine. Une amitié établie dès 1777 entre deux peuples, la France et les treize colonies britanniques (les futurs États-Unis d’Amérique) par notre intrépide jeune Marquis de Lafayette, tout juste âgé de 20 ans et ardent défenseur de la Liberté, pleinement engagé sur ses propres deniers aux côtés du Général George Washington durant la Guerre d’Indépendance américaine dont il reste l’incontestable héros français, vénéré en Amérique.

Une éternelle passion pour la démocratie. Dès 1849, le juriste Édouard Lefebvre de Laboulaye, alors professeur de législation comparée au sein du prestigieux Collège de France, est le «cerveau» très parisien de la future Statue de la Liberté. Il est fasciné par le livre «De la démocratie en Amérique» de son illustre compatriote Alexis de Tocquevillle et par la Constitution américaine qu’il enseigne le premier prônant l’égalité des religions et la séparation de l’Eglise et de l’Etat, des thèmes opposés au gouvernement de Napoléon III. Il rêve très vite de faire appliquer en France ces principes de force démocratique, de participation politique basée sur la Liberté.

Une vision citoyenne pour un projet grandiose. Le 21 avril 1865, Laboulaye souhaitant célébrer l’abolition de l’esclavage aux États-Unis (1863) et rendre hommage au Président Abraham Lincoln, seizième Président des États-Unis assassiné six jours plus tôt à Washington D.C., invite à dîner dans sa maison de campagne à Glatigny (près de Versailles) un groupe de républicains dont un jeune sculpteur alsacien de Colmar, Auguste Bartholdi, tous grands admirateurs de la démocratie américaine. Dans un discours passionné devant ses invités, Laboulaye lance l’idée de créer, pour fêter le centenaire de l’indépendance américaine le 4 juillet 1876, une statue colossale, symbole de Liberté offerte par la France aux États-Unis d’Amérique. Bartholdi est conquis. Le projet de la Statue de la Liberté peut commencer, enfin presque !

Une détermination à toute épreuve. Si Bartholdi accepte sans hésiter de construire la Statue de la Liberté, jamais n’imagine-t-il la saga qui l’attend au tournant : chantier insensé avant l’arrivée de l’ingénieur de génie, Gustave Eiffel, qui en fabrique l’ossature et multiples difficultés pour récolter, des deux côtés de l’Atlantique, des Français et des Américains souvent les plus modestes, les fonds nécessaires après la mort de Laboulaye (1883) et avant l’arrivée de Ferdinand de Lesseps, président du Comité de l’Union Franco-Américaine, qui lui succède. L’aide miraculeuse de Joseph Pulitzer, magnat de la presse américaine et pionnier du crowdfunding, qui, par le biais de son journal le New York World publiant les noms de chaque donateur dont la majorité peut offrir moins d’un dollar, permet la collecte des 250.000 dollars nécessaires à la construction du piédestal par l’architecte américain Richard Morris Hunt.

Au final, un projet pharaonique défiant le temps et les intempéries est inauguré par le Président Grover Cleveland le 28 octobre 1886. Un pari impossible réussi au prix de 20 ans de sa vie pour Auguste Bartholdi et sa Lady Liberty éclaire le monde, jour et nuit, du Port de New York.

Une certaine idée de la Liberté dont la France et les États-Unis peuvent encore et toujours se féliciter 130 ans après…

Elisabeth Jenssen Présidente-fondatrice

Le Mouvement des Français de l’Étranger (MDFDE)

French and Francophones Abroad

Chair, MDFDE/Paris-NYC16 #MDFDEJeSuisLadyLiberty130

More: http://media.wix.com/ugd/15f8b3_ac9424589cc144bbb0e1452f17b6d358.pdf

Links: http://www.francaisdeletranger.org/en/2016/11/12/mdfdeusa-merci-julien-barbier-sylvain-kalache-prodigious-partners-of-mdfdejesuisladyliberty130-nps100/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdeusa-lady-in-liberty-visite-historique-du-comte-gilbert-de-pusy-la-fayette-a-leiny-mdfdejesuisladyliberty130-nps100/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdeusa-lady-in-liberty-sylvie-wendy-go-to-new-york-city-mdfdejesuisladyliberty130-nps100/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdefrance-merci-au-fonds-de-dotation-agnes-b-et-t-kid-170-prodigieux-partenaires-du-projet-mdfdejesuisladyliberty130-nps100-part-ii/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdeusa-merci-a-mr-yves-rivaud-et-leiny-prodigieux-partenaires-new-yorkais-du-mdfdejesuisladyliberty130-nps100/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdefrance-merci-au-fonds-de-dotation-agnes-b-et-t-kid-170-prodigieux-partenaires-du-projet-mdfdejesuisladyliberty130-nps100/