Home > Actualités > MDFDE/France-USA : Happy 4th of July avec L’Hermione à New York !
Hermione La Fayette
Ajoutée le 2 juil. 2015 Mercredi 1er juillet 2015 Voyage 2015 de L’Hermione Reportage : L. Bailliard

Chers membres du MDFDE, chers amis internautes,

 

Quelle magnifique semaine de passée en ce début de juillet, riche (enfin) en heureux événements entre l’Hermione débarquant le 1er juillet à New York City; et Solar Impulse 2 atterrissant à Honolulu, Hawaii, à l’aube du 3 juillet !

Face à la barbarie quotidienne faisant la Une de nos Journaux, face à la médiocrité de ceux ne prêchant que la haine, qui voudraient nous intimider mais n’y arriveront jamais….

Que d’exploits réalisés par une poignée d’extraordinaires visionnaires et leurs généreux sponsors déterminés à pousser toujours plus loin les frontières de la Science… prêts à relever les plus grands défis en navigation, en aéronautique pour tenter d’aider l’Humanité face au réchauffement climatique !

Que de fierté pour la France et les États-Unis, pour la Suisse, pour l’Europe à quelques heures du Référendum grec en espérant le meilleur à venir pour le Peuple Grec en souffrance !

À l’heure où notre MDFDE travaille d’arrache-pied sur nos deux très ambitieux projets à savoir notre MDFDE/Maui-Bruyeres-Honolulu16 célébrant le 230ème Anniversaire du débarquement de La Pérouse à La Perouse Bay, Maui, Hawaii; et notre MDFDE/Paris-NYC16 à l’occasion du 130ème Anniversaire de la Statue de la Liberté, il est plus  important que jamais de se rappeler que, sans la France et La Fayette, les Treize Colonies britanniques n’auraient pu devenir les États-Unis.

Que, sans La Pérouse et ses multiples exploits pendant la Guerre d’Indépendance américaine dont la célèbre Bataille de Louisbourg (le 21 juillet 1781), au sud-est du Cap Nord de l’île Royale (Cap-Breton), sur l’Astrée avec sous ses ordres… l’Hermione, commandée par le lieutenant La Touche-Tréville, contre six bâtiments anglais… Louis XVI et le Maréchal de Castries, Ministre de la Marine, n’auraient pas sélectionné notre héroïque Albigeois pour réaliser la plus grande expédition au Pacifique jamais réalisée par la France…

C’est donc avec beaucoup de joie et d’anticipation que nous apprenons que l’Hermione n’en restera pas là avec ses exploits aux Etats-Unis puisqu’elle mettra le cap sur la Floride et New Orléans en 2018-19…

D’autant qu’il y a plusieurs mois, votre Présidente lui ayant déjà lancé un nouveau défi par l’intermédiaire de nos amis Emmanuel de Fontainieu, Directeur du Centre International de la Mer à la Corderie Royale/Rochefort, de la dynamique Association Hermione-La Fayette (voir mail ci-dessous) et Friends of Hermione-Lafayette in America sous le leadership de Miles Young que nous applaudissons encore et encore pour leur ténacité, sans oublier l’enthousiasme contagieux à la cause de Mme Ségolène Royal à qui nous avons écrit tout comme au Président François Hollande, invitant ainsi l’Hermione à venir à Hawaii en 2016 ce qui ne sera, hélas, pas possible après un tel premier périple… Gageons qu’après avoir conquis en un mois et demi l’Atlantique, rien n’empêchera l’Hermione de parcourir tôt ou tard le Pacifique… 

Fidèlement vôtre,

Elisabeth Jenssen

 

Vidéo: l’Hermione croise la Statue de la Liberté à New York

|

C’est la photo-op que tout le monde attendait: l’Hermione croisant la Statue de la Liberté sur l’Hudson. Sans coups de canon s’il vous plaît. Les autorités new-yorkaises, sur les dents, ont grogné en enttendant les 20 tirs effectués mercredi à l’arrivée de la frégate à South Street Seaport…

Le passage de l’Hermione devant la Statue en ce 4 juillet est le point d’orgue de son séjour aux Etats-Unis. Plusieurs VIP avaient fait le déplacement pour l’occasion. Parmi eux, le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian et la ministre de l’écologie Ségolène Royal. Ils ont assisté au spectacle depuis un navire des garde-côtes américains, positionné en face de la Statue.

« On attendait ce moment depuis très longtemps. On n’était pas sûrs qu’il arriverait. Il faut croire aux idées qui paraissent hors de portée » glisse Ségolène Royal, qui a soutenu le projet en tant que présidente du conseil régional de Poitou-Charentes.

« Je suis très ému, confie M. Le Drian. De voir l’Hermione devant la Statue de la Liberté, ça a beaucoup de force » .

En ce jour d’amitié franco-américaine, l’heure n’était pas aux sujets qui fâchent, en l’occurence la révélation par Wikileaks des écoutes de trois présidents français, dont François Hollande, par la NSA. « C’est le jour de la fête d’indépendance américaine, alors fêtons-là! » s’est contenté de dire M. Le Drian.

hermione

Trois heures d’attente

La veille, l’Hermione a pu mesurer sa popularité auprès des New-Yorkais. Vendredi midi, il fallait trois heures d’attente pour visiter la visiter. Une file impressionnante s’était formée autour du quai du navire à South Street Seaport, effet conjugué du jour férié et d’un article dans le New York Times. Dans la foule, difficile de passer à côté d’Ann, avec son survêtement estampillé Lafayette College. « Je suis une fan de La Fayette, lance la jeune femme. Je suis émerveillée par le fait que quelqu’un ait décidé de reconstruire ce navire à l’identique et de le faire traverser l’Atlantique ».

Avant de monter à bord de l’Hermione pour la première fois, Jean-Yves Le Drian a remis la légion d’honneur à 20 vétérans américains de la Seconde Guerre Mondiale, dont l’ancien Monuments Men Harry Ettlinger, qui a inspiré le film de George Clooney, et Benjamin B. Ferencz, ancien procureur au procès de Nuremberg.

Pour Ségolène Royal, qui y participait aussi, l’Hermione est déjà une « réussite« . « Cela va permettre de concevoir un projet d’avenir auquel nous sommes en train de réflechir. L’Hermione va être un pôle touristique. On pourra la louer pour des séminaires d’entreprises, des réceptions, des événements culturels, faire des produits dérivés… Et surtout, elle est une vitrine pour des entreprises de savoir-faire. On peut aussi s’en servir comme une école de formation pour les métiers manuels » .

L’Hermione poursuit sa route américaine. Prochaine escale: Greenport dans le Long island, lundi 6 juillet.

http://frenchmorning.com/video-lhermione-croise-la-statue-de-la-liberte-a-new-york/?utm_campaign=coschedule&utm_source=twitter&utm_medium=FrenchMorningNY&utm_content=Vid%C3%A9o:%20l’Hermione%20croise%20la%20Statue%20de%20la%20Libert%C3%A9%20%C3%A0%20New%20York

L’Hermione : « Nous n’allons pas tourner la page »

Alors que le bateau participe à la traditionnelle parade de l’Independance Day, le superintendant Bruno Gravellier évoque le futur de l’équipage.

Propos recueillis par

Publié le | Source Le Point.fr
Lors de l'arrivée de L'Hermione à New York. La frégate fera partie de la parade nautique organisée dans le cadre de la fête nationale américaine, ce samedi.
Lors de l’arrivée de L’Hermione à New York. La frégate fera partie de la parade nautique organisée dans le cadre de la fête nationale américaine, ce samedi. Association Hermione/Rivacom©Francis Latreill

Ce samedi, dans la baie de New York, il n’y en aura que pour eux. L’équipage de L’Hermione a l’honneur de prendre la tête de la fameuse parade maritime autour de la baie de la ville pour célébrer le jour de l’indépendance. L’Amérique célèbre sa naissance avec ses cousins français à bord de ce navire, réplique parfaite de celui qui permit à Lafayette d’accoster de ce côté-là de l’Atlantique. À l’époque, ils étaient 200 à bord, alors qu’aujourd’hui ils sont 80 à avoir effectué la traversée sur ce navire. À 67 ans, Bruno Gravellier, le superintendant, ne cache pas son enthousiasme. Lui qui fait partie de l’association Hermione-Lafayette depuis ses débuts revient avec gourmandise sur la traversée de l’Atlantique et assure que l’aventure n’est pas terminée.

 

La vie à bord. « Ce qui se passe sur le bateau est très particulier : c’est une communauté qui apprend à vivre ensemble durant quatre semaines. Pendant la traversée, les liens se renforcent et nous n’avons d’ailleurs constaté aucun écart de conduite. Tout le monde s’attache à respecter le vivre-ensemble. Entre nous, l’osmose est plus ancienne et date des premiers essais il y a six mois. L’équipage n’a pas été constitué sur des critères liés au nautisme mais sur la capacité à travailler en équipe. Je me souviens d’un jeune qui était venu nous déposer son CV : il était venu à Rochefort à vélo depuis Bordeaux. Il avait fait 160 km pour faire partie de l’équipage ! Il démontre à quel point tous ceux qui ont participé à l’aventure ont fait des efforts et ont sacrifié une partie de leurs projets pour y participer. »

La navigation. « La traversée a été relativement tranquille d’un point de vue technique puisque nous avons composé avec des vents moins forts que prévu. Mais nous avons eu la chance de ne pas avoir à faire face à des problèmes techniques. Ce bateau est fantastique : il fonctionne vraiment très bien ! Ça aide à faire comprendre à l’équipage pourquoi L’Hermione nécessite autant d’efforts physiques. »

L ’accueil aux États-Unis. « À chacune de nos escales, nous sommes impressionnés par le caractère chaleureux de l’accueil qui nous est réservé. À Philadelphie, lors de notre dernier arrêt, les visiteurs ont attendu plus de trois heures sous un soleil de plomb pour monter à bord. Partout, on entend des merci d’être venus, merci d’être là. Les Américains se montrent reconnaissants et admiratifs de notre capacité à mener à bien ce projet. »

L ’arrivée à New York. « C’était vraiment grandiose. Passer à proximité de la statue de la Liberté et découvrir toute la baie de la ville sont des sentiments rares, intenses. Tout l’équipage avait les yeux ébahis par le spectacle. Ce sont des instants très forts, très émouvants. »

REGARDEZ l’arrivée de L’Hermione à New York :

« The Independance day ». « Ça va être un spectacle exceptionnel. Ce samedi, nous serons en tête de la traditionnelle parade pour la fête nationale. Comme pour toutes les étapes et les missions de notre périple, nous abordons cette journée avec calme et sérénité. En termes de navigation, ce sera très compliqué à gérer : des milliers de bateaux seront de sortie pour l’occasion. Un périmètre de sécurité est d’ailleurs prévu autour de L’Hermione. Mais, une fois que nous serons en marche sans désagrément, nous n’allons pas nous priver de vivre intensément ce moment ! »

L ’après. Bien entendu, pour bon nombre d’entre nous, le retour sur terre sera compliqué. D’autant qu’à bord des amitiés fortes se sont créées et des couples se sont formés. Je ne pense pas qu’il faut dire que nous allons tourner la page. Certes, un nouveau quotidien va rapidement prendre le dessus, mais le lien entre nous va rester aussi fort. Nous avons déjà prévu de participer aux Tonnerres de Brest (un rassemblement de vieux gréements) en 2016 et nous ferons d’autres escales. Je pense que personne ne va laisser tomber L’Hermione et personne ne va laisser tomber un membre de l’équipage. Quand il faut monter une voile à vingt personnes, tout le monde participe : il faut nécessairement le faire ensemble. Cette entraide permanente, c’est ce qui forme une famille. »

http://www.lepoint.fr/societe/l-hermione-nous-n-allons-pas-tourner-la-page-04-07-2015-1942338_23.php#site

Permalien de l'image intégrée
15:26 – 1 juil. 2015
            lemdfde a Retweeté

Touring the exact replica of the original Lafayette Hermione ship with @milesyoung this morning.

 Permalien de l'image intégrée

Le jeudi 2 juillet 2015

immeublesny

Mercredi 1er juillet, la frégate arrivait dans le sud de Manhattan pour quatre jours d’escale, un moment historique pour L’Hermione et son équipage.

 

Après quelques chants de marins, une cérémonie de bienvenue s’est déroulée à bord en présence de Craig Stepelton, Ambassadeur, de Bertrand Lortholary, Consul Général de France à New-York, de Penny Abeywardena, NYC commissioner for international affairs et de Miles Young, président de Friends of Hermione in America. Hervé Blanché, maire de Rochefort, et Jean-François Macaire, président du Conseil régional de Poitou-Charentes, ont fait le déplacement pour cette escale très symbolique. L’association Hermione-La Fayette était représentée par son vice-président, Paul Le Bihan.

Le-Bihanny

L’équipage, accompagné des élus et divers représentants, s’est ensuite rendu au Consulat de France.

ConsulatNY

Après avoir fait l’aller en taxi, le commandant a tenu à rentrer au navire en métro, en compagnie des gabiers…

CdtNYC

…et des sonneurs du Bagad de Lann-Bihoué !

Pendant quelques minutes, un petit fest-noz s’est improvisé dans le métro new-yorkais : encore un beau souvenir pour l’équipage et une nouvelle occasion de marquer l’arrivée de la frégate française !

Metro-NYC-8

L’Hermione s’est endormie sous les lueurs des buildings et du fanal de poupe, à deux pas du pont de Brooklyn.

nuit

http://www.hermione.com/blog-de-l-hermione/1282-premier-jour-a-nyc.html

                *****************************************

MDFDE/E. de Fontainieu/L’Hermione-Corderie royale

HERMIONE – MARYSE VITAL     6/09/15
To:  Elisabeth JENSSEN  Cc: Emmanuel de FONTAINIEU

Madame,

Monsieur de Fontainieu m’a transmis votre message.

Nous vous remercions de ce dernier et de vos félicitations qui nous touchent.

Malheureusement, après notre grand programme de navigation vers les côtes américaines en 2015, notre programme 2016 sera beaucoup plus réduit et l’Hermione sera seulement à Brest quelques jours en juillet à l’occasion des Tonnerres de Brest, avant de revenir à son port d’attache, Rochefort.

Nous restons à votre disposition pour toutes précisions.

Bien cordialement.

Maryse VITAL
Déléguée générale

Association Hermione- La Fayette
Place Amiral Dupont – BP 70177
17308 ROCHEFORT CEDEX
Tél : 05.46.82.07.07

Liens : http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdefrance-usa-lhermione-ii-a-yorktown-general-washington-les-francais-sont-la/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdefrance-usa-bon-voyage-et-bon-vent-a-lhermione-et-son-equipage/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdefrance-usa-bon-voyage-et-bon-vent-a-lhermione-et-son-equipage-ii/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfdefrance-usa-congrats-benedict-donnelly-et-tous-les-amis-de-lhermione/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfde-la-replique-de-lhermione-enfin-a-boston-en-2015/

http://www.francaisdeletranger.org/blog/mdfde-lhermione-attendue-a-new-york-le-4-juillet-2015/